Le rendez-vous international des professionnels des musiques populaires. 48h de concerts, débats, conférences, ateliers, rencontres pros internationales... Prochaine édition : 21 & 22 octobre 2011

Convention

La loi Hadopi s'invite dans les débats de la présidentielle de 2012

Samedi 22 Octobre 2011 - 11h00 > 12h30 - Halle Saint Pierre

Débat / Partenaire

Présenté par Technopol

Entrée : Libre (dans la limite des places disponibles)
Langue : Français

CONFERENCE ANNULEE

Technopol & Qwartz a démarché les partis ayant des candidats déclarés, en cours de primaire ou qui seront sans aucun doute dans la course (majorité présidentielle et Modem). Il est désolant de constater que la question de l'économie de la création à l'heure d'Hadopi n'était pas dans leur agenda.

Technopol, comme en 2007, adressera un questionnaire sur les questions fondamentales qui se posent aux acteurs électroniques (le droit à la fête sur tout le territoire, le statut du DJ, la reconnaissance du mix).

Plus d'infos : www.technopol.net



À la veille d'élections présidentielle et législative, il est temps de connaître les propositions des partis politiques sur le modèle économique de la création musicale et de la rémunération de la création artistique sur le web et le mobile.

Ces deux questions s'inscrivent timidement dans les programme des partis politiques ayant un candidat à l'élection présidentielle. La culture ne sera pas d'une influence décisive dans les intentions de vote des électrices et des électeurs en 2012. Néanmoins la musique, qui reste un pan important des industries culturelles, concerne beaucoup de professionnels et d'amateurs. Hadopi n'atteignant pas ses objectifs, que reste-t-il à faire pour "sauvegarder" la rémunération des ayant-droits de la filière musique et que faut-il faire pour créer un nouveau mode de financement de la création musicale ?

Technopol

Technopol

 L'association au service de la culture électro

"Qu'est ce qu'on a fait tout ce temps ???? !!!!!
C'est une question que les technoïdes se posent. L'image de Technopol est souvent déformée par la Techno Parade. On ne connaît pas les actions d'intérêt général, les formations, le travail de promotion auprès des institutions, des organismes professionnels et des élus locaux."

Technopol

Retour